Ces derniĂšres annĂ©es j’ai appris certaines leçons concernant la famille.
J’ai toujours Ă©tĂ© le genre de personne Ă  toujours vouloir tout rĂ©parer niveau relations familiales. Il m’Ă©tait insupportable d’avoir des tensions avec des membres de ma famille donc je laissais couler. Parce-que dans notre sociĂ©tĂ©, on doit absolument « aimer » sa famille de maniĂšre inconditionnelle… Sinon on peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme ingrat, irrespectueux etc…
Ces derniers mois j’ai compris qu’on pouvait ĂȘtre diffĂ©rents de certaines personnes de sa famille et c’est ok !

Nos parents nous Ă©lĂšvent, la plupart du temps, du mieux qu’ils peuvent. Ils nous transmettent leurs valeurs.

ArrivĂ©s Ă  un certain Ăąge, on commence Ă  avoir notre propre perception du monde. Bien souvent, Ă  cause du « choc de gĂ©nĂ©rations », on a une image bien diffĂ©rente de la vie. Avec des choix et dĂ©sirs diffĂ©rents. C’est un vrai travail d’arrĂȘter de culpabiliser de prendre un chemin de vie diffĂ©rent que son entourage. Nous sommes construits d’une certaine maniĂšre par notre Ă©ducation donc certaines croyances restent ancrĂ©es, que ce soit consciemment ou inconsciemment.

Une fois qu’on a notre propre perception du monde (qui peut Ă©videmment changer parce qu’on Ă©volue tout au long de notre vie), on se rend compte que certaines de nos valeurs sont incompatibles avec certains de nos proches et ça peut ĂȘtre trĂšs compliquĂ© Ă  vivre au quotidien et mĂȘme devenir une vĂ©ritable souffrance. Moi la premiĂšre, je suis quelqu’un qui a Ă©normĂ©ment d’empathie en gĂ©nĂ©ral, je prends beaucoup les choses Ă  cƓur donc certaines propos peuvent facilement me blesser. Pas d’inquiĂ©tudes, je fais un travail sur moi concernant ce problĂšme.

Pour rĂ©sumer, je pense que l’excuse de « c’est la famille donc on fait avec, n’est pas valable. On n’a pas Ă  se forcer Ă  passer du temps avec des gens par prĂ©texte que c’est de notre famille. Je trouve mĂȘme cela plutĂŽt hypocrite dans un certain sens, qu’en pensez-vous ? C’est dans ces moments-lĂ  que la majoritĂ© des relations toxiques que nous pouvons avoir sont avec certaines personnes de notre famille. Le respect reste important, bien Ă©videmment.

C’est pour ça que parfois les relations familiales qui nous manquent peuvent ĂȘtre plus ou moins compensĂ©es par nos amis. Dans mon cas j’ai la chance d’en avoir en plus de mon petit frĂšre et ma petite sƓur que j’aime Ă©normĂ©ment, mon conjoint et sa famille qui connaissent mon histoire et que je considĂšre comme ma famille.

Je suis dĂ©solĂ©e pour cet article fouilli. Je trouvais important d’en parler parce que je ne compte plus les fois oĂč on m’a dĂ©jĂ  jugĂ©e (jamais avec une intention mĂ©chante) de ne plus ĂȘtre en contact avec certains membres de ma famille ou d’avoir fait le choix de ne pas avoir choisi le mĂȘme chemin que mes parents (parce que non, nous ne devons pas vivre notre vie pour rendre fiers nos parents). Si vous avez la chance d’avoir une famille qui est prĂ©sente pour vous, je vous assure que c’est quelque chose que nous n’avons pas tous la chance d’avoir. Je dirais mĂȘme que je vous envie un peu… 😅

Plus sĂ©rieusement, ayez un regard critique sur tout cela. Ça m’a rĂ©ellement changĂ© la vie de dĂ©construire ce clichĂ© au niveau de la famille.

J’aimerai savoir votre ressenti Ă  ce sujet, n’hĂ©sitez pas Ă  me dire ça dans les commentaires (en restant le plus courtois et respectueux possible â˜ș).


Si vous voulez dĂ©couvrir de nouveaux blogs ou que vous souhaitez faire partie des partenaires d‘A Little Pineapple, n’hĂ©sitez pas Ă  aller jeter un Ɠil Ă  cette page : Blogs/sites partenaires, cliquez ici.

N’hĂ©sitez pas Ă  me rejoindre sur Instagram, mon compte est en privĂ© mais j’accepte « tout le monde Â». J’essaye de ne pas avoir de comptes spams dans mes abonnĂ©s !

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Goodreads, c’est une application oĂč vous pouvez sauvegarder vos progressions dans vos lectures, donner vos avis sur des livres. Il y a Ă©galement le lien de ma playlist Spotify, j’y mets les musiques que j’écoute en ce moment.

Tous les liens sont ci-dessous ! 

4 commentaires

  1. Coucou.
    J’aurais pu Ă©crire ces mots. Comme toi, je ne disais rien car « la famille » c’est prĂ©cieux mais Ă  la fin de l’annĂ©e derniĂšre j’en ai eu des palpitations et j’ai eu peur en fait, je me suis fait peur car mon corps a du dire STOP! J’ai vidĂ© mon sac, je suis allĂ©e de l’avant sur beaucoup de choses que je ne voulais pas faire pour ne pas chercher les problĂšmes avec ma famille … et bien du coup, tout s’est arrangĂ© et au final j’aurais du dire tout ce que je ressentais avant, j’ai 45 ans et j’ai attendu trop longtemps….
    Bisous Ă  toi et bon courage, ce n’est pas toujours facile.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, merci beaucoup pour ton commentaire ! Je trouve ça gĂ©nial que ça ait Ă©tĂ© positif pour toi d’avoir vidĂ© ton sac !
      J’espĂšre qu’un jour de mon cĂŽtĂ© ça on acceptera d’entendre ce que j’ai besoin de dire đŸ™đŸ»

      Aimé par 1 personne

  2. Bobonnes dit :

    Coucou,
    Mon ressenti sur le sujet est compliquĂ©, des soucis de famille on en Ă  tous, mais ce n’est pas parce que c’est la famille qu’on peu tout pardonner et accepter. Moi j’ai tirĂ© un trais sur des membres de ma famille, car mĂȘme avec le temps, mĂȘme en essayant de comprendre, ça me bouffais trop.

    J’ai perdu trop d’annĂ©e Ă  essayĂ© de faire comme si tout Ă©tait normal, mais psychologiquement c’est impossible.

    Merci pour cet article !

    Bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, merci pour ton tĂ©moignage, je comprends totalement. J’espĂšre que tu te sens libĂ©rĂ©e maintenant

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s