Hello !

Dans cet article je vous partage certaines de mes pensĂ©es… Et sachez que j’en ai beaucoup ! C’est pour ça que je n’ai pas trouvĂ© de meilleur titre pour cet article.

Je suis quelqu’un qui pense constamment. Vous allez me dire que c’est normal, que c’est le cas de tout le monde. Pour ma part, ces pensĂ©es qui tournent encore et encore dans ma tĂȘte sont souvent nĂ©gatives.

Je pratique pourtant la gratitude au quotidien. Toujours essayer de me focaliser sur le positif plutĂŽt que sur le nĂ©gatif. Mon subconscient ne peut pas s’empĂȘcher de ramener mon attention sur ce qui ne va pas.

J’ai de nombreux traumatismes trĂšs douloureux. Je suppose que ça vient de lĂ .

Je suis capable de me raisonner : me dire que tout va bien mais je sens bien que mon inconscient n’est pas d’accord. Qu’il me signale sans arrĂȘt un danger imminent. Je n’ai jamais de scĂ©nario catastrophe dans ma tĂȘte. Juste des symptĂŽmes d’anxiĂ©tĂ© et de stress intense sans en connaĂźtre la raison.

J’ai aussi cette espĂšce de peur du rejet. Est-ce diffĂ©rent de la peur de l’abandon ?

J’ai une peur bleue de me brouiller avec mon entourage. Je suis capable de souffrir juste Ă  cause d’une dispute : j’ai toujours peur de ce que peuvent penser les autres Ă  mon sujet (mĂȘme si je sais trĂšs bien que je devrais n’en avoir rien Ă  faire !).

Depuis trĂšs jeune, on m’a toujours culpabilisĂ©e au lieu d’essayer de me comprendre. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai Ă©normĂ©ment d’empathie avec les gens en gĂ©nĂ©ral. Ce n’est pas toujours une bonne chose malheureusement ! Ça se retourne parfois contre moi.

Mais ces derniers temps, malgrĂ© toutes ces difficultĂ©s, je sens que mon envie de plus « profiter de la vie » arrive peu Ă  peu. C’est la premiĂšre fois que je ressens ça et j’en suis trĂšs heureuse, je me dis que j’en ai parcouru du chemin !

J’aurai 25 ans dans moins de six mois. C’est un Ăąge qui est encore trĂšs jeune mais ça reste un cap. J’espĂšre que dans quelques mois je vous raconterai Ă  quel point je serai Ă©panouie dans ma vie.

Je pense que cet article est un peu fouillis mais j’ai voulu vous partager mes pensĂ©es. Ça sera aussi l’occasion pour vous de, peut-ĂȘtre, mieux me connaĂźtre.

Est-ce quelqu’un d’entre vous s’est reconnu.e dans mes mots ?

Je vous souhaite une excellente semaine


Si vous voulez dĂ©couvrir de nouveaux blogs ou que vous souhaitez faire partie des partenaires d‘A Little Pineapple, n’hĂ©sitez pas Ă  aller jeter un Ɠil Ă  cette page : Blogs/sites partenaires, cliquez ici.

N’hĂ©sitez pas Ă  me rejoindre sur Instagram, mon compte est en privĂ© mais j’accepte « tout le monde Â». J’essaye de ne pas avoir de comptes spams dans mes abonnĂ©s !

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Goodreads, c’est une application oĂč vous pouvez sauvegarder vos progressions dans vos lectures, donner vos avis sur des livres. Il y a Ă©galement le lien de ma playlist Spotify, j’y mets les musiques que j’écoute en ce moment.

Tous les liens sont ci-dessous ! 

3 commentaires

  1. zerosel dit :

    Je me reconnais Ă  100% dans ton article.

    Aimé par 2 personnes

    1. zerosel dit :

      Overthinking + trouble anxieux gĂ©nĂ©ralisĂ©. Ça se maĂźtrise, mais c’est pĂ©nible Ă  la longue.

      J’aime

      1. Je soupçonne ce trouble chez moi depuis de nombreuses années, je me demande si je devrais pas consulter. Merci pour ton commentaire !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s